Etude géologique des sols de Bergerac

En 1999, sur l’initiative de Luc, alors président du Syndicat des vins de Bergerac, une étude approfondie des sous-sols a été menée par différents partenaires professionnels : unité Cartagère de l’ENITA de Bordeaux, la Faculté de Limoges, le CIVRB et la Chambre d’Agriculture de la Dordogne. Grâce à cette étude géomorphologique et pédologique, nous travaillons avec des données fiables et précises, primordiales à la réussite de toute une appellation.

Un terroir, c’est un sol, un sous-sol et une roche mère ; c’est une exposition et une gestion de l’eau ; c’est un cépage, c’est un climat et ce sont des pratiques culturales qui nous permettent de relier tous ces éléments, de créer une symbiose.

Des cépages adaptés

Nous cultivons plusieurs cépages en blanc et en rouge et essayons d’en tirer la quintessence tant en cuvées de cépages que d’assemblage. Nous menons de nombreuses recherches sur les cépages, leurs aptitudes et leurs qualités organoleptiques. Chacune de nos cuvées en propose une expression optimum et unique.

Des techniques viticoles ajustées : seuils de rendements, seuil d’équilibre

Nos rendements dépendent du terroir. En d’autres termes, nous déterminons les rendements en fonction des cépages, des sols, des millésimes, du style des cuvées et de l’équilibre agronomique des parcelles. De ce choix découle notre mode de conduite de la vigne : Taille en guyot simple pour une densité de 6300 pieds/ha sur une plantation à 1m80 sur 0.90 entre pied.

terroir cepage bergerac
Vigne de Merlot, stade véraison

 

Notre moyenne de rendements : 5 à 6 grappes par pied

Il est temps de généraliser un outil de bonne mesure. Les rendements se comprennent mieux exprimés par grappe sur pied de vigne que par hectolitre à l’hectare. La différence réside dans la densité de plantation et cette donnée est à la fois très variable et rarement communiquée. Par exemple, 37hl/ha pour une densité de 6500 pieds, équivaut à 5 ou 6 grappes par pied. Le même rendement pour 3000 pieds correspond à 12 ou 15 grappes…

Des interventions œnologiques nuancées

Au chai, nous intervenons sur les vins en fonction des cuvées que nous souhaitons créer : vins frais, vins sur le fruit, vins de garde, découverte d’un cépage ou expression d’une unique parcelle, nous dirigeons assemblages et élevages en conciliant à chaque millésime vos envies, notre terroir et nos ambitions. Pour en savoir plus, consultez nos fiches techniques.